Le Sytjust décrète 48 heures de grève renouvelables

Ils l’avaient annoncée depuis quelque temps à travers des marches et sit-in. Ils l’ont fait, ce jeudi. Le Syndicat des travailleurs de la
justice (Sytjust) a entamé une grève.

Les amis d’El Hadj Ayé Boun Malick Diop, Secrétaire général du Sytjust, qui faisaient face à la

presse, ont décrété un mot d’ordre de 48 heures de grève renouvelables, annonce la Rfm. Ils comptent aller jusqu’au bout de
leur mouvement d’humeur, pour la satisfaction totale de leurs revendications.

Ils avaient pourtant rencontré le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, récemment, mais ce face-à-face n’a pas abouti à un consensus entre les parties. Ce qui les a poussés à démarrer une grève illimitée, soutiennent les membres du Sytjust.