OUSMANE SONKO MENACE: «Nous ne serons pas des agneaux que Macky Sall va sacrifier. S’ils veulent brûler ce pays, ils n’ont qu’à essayer»

Ousmane Sonko a déchiré en mille morceaux le rapport d’enquête de la commission parlementaire. Il a mis le doigt sur ce qu’il appelle «les incohérences du rapport». Il a, dans la foulée, mis en garde contre toute tentative d’emprisonnement. S’ils veulent brûler ce pays, ils n’ont qu’à essayer», lâche-t-il.

La chronologie de l’affaire des 94 milliards
«Nous  avons tous assisté à une mascarade, un enfantillage organisé au sein de l’hémicycle par des bandits d’Etat… Mamour Diallo, Directeur des Domaines, Seydou Sarr dit Tahirou Sarr, sur deux de ses sociétés Cfu et Sofico, et accessoirement Meïssa Ndiaye, chef du bureau des Domaines de Ngor Almadies de l’époque. En date du 4 mai 2018, j’ai écrit à l’Ofnac et à l’Ige pour faire une dénonciation. Ensuite, le 8 mai, j’ai saisi le procureur de la République d’une plainte. Malheureusement, il n’a jamais réagi à ma plainte. Serigne Bassirou Guèye, je le cite nommément pour leur montrer que se cacher derrière l’appareil d’Etat pour essayer d’intimider les gens, ça ne passera pas avec moi Ousmane Sonko. Personne ne peut m’intimider. Il n’y a que l’Ofnac qui m’a convoqué le 27 septembre 2018 pour m’entendre. Depuis lors, je n’ai pas de nouvelles de l’instruction de ce dossier».

Les incohérences du rapport

«Dans le rapport, pour un dossier foncier, ils n’ont pas convoqué le ministre des Finances, ils n’ont pas entendu le ministre du Budget, ils n’ont pas entendu le gouverneur de Dakar. Tous des éléments fondamentaux du dossier. L’Assemblée nationale a reconnu un acte d’acquiescement. Mamour Diallo a établi l’acte d’acquiescement. La commission a menti aux Sénégalais quand elle a dit que Mamour Diallo n’a aucune responsabilité. La première responsabilité de Mamour Diallo, c’est d’avoir établi l’acte d’acquiescement sur la base de faux. Toutes les mentions qui sont dans l’acte d’acquiescement sont fausses. Il a cité un décret d’expropriation qui n’a jamais exproprié la famille Ndoye et donc qui ne peut pas profiter à Tahirou Sarr. Ces députés méritent d’être poursuivis en justice pour blanchiment d’escroquerie sur 94 milliards et emprisonnés. Sofico représentée par Seydou Sarr s’est prévalue d’une session de créance. Il a dit que la famille Ndoye lui a vendu sa créance. Elle n’existe pas. La famille Ndoye n’a pas été expropriée. Vous ne pouvez pas indemniser une créance qui n’existe pas. Donc la famille Ndoye ne peut pas vendre une créance qui n’existe pas. Quand vous achetez une créance, vous devrez aller au tribunal pour qu’il homologue l’acte de session de créance. Quand Seydou Sarr est allé au tribunal avec ses deux sociétés, le tribunal a refusé d’homologuer. Donc la créance qu’on a voulu payer à 94 milliards n’existe pas. C’est une créance fictive. Pire, ils ont mis une indemnisation sur l’intégralité, c’est-à-dire sur les 256 ha. Or, la famille Ndoye n’est propriétaire que de 121 ha. C’est extrêmement grave. Le montant de l’indemnisation est un autre scandale. Ils ont pris 37.000 F au mètre carré, là où le barème dit que dans la zone, si le terrain n’est pas viabilisé, c’est 15.000 F et si c’est viabilisé, c’est 25.000 F. Ça ne peut pas aller au-delà. Ils ont pris 37.000 francs. A propos des paiements effectués. L’Assemblée nationale dit que seuls trois milliards ont été payés. Même si c’était 50 francs, c’est grave. Cette somme payée sur la base de faux et d’usage de faux, c’est grave. A fortiori trois milliards.»

Les mises en garde de Ousmane Sonko

«Ils veulent aussi me salir après avoir tenté de blanchir Mamour Diallo. Il n’y a rien qui me lie à la famille Ndoye qu’on peut sortir juridiquement pour dire voilà ce qui lie Ousmane Sonko à la famille Ndoye. Rien. Ils l’ont essayé avec l’enregistrement de la réunion avec la famille Ndoye, malheureusement, ça s’est retourné contre eux. Cette tentative de salir Ousmane Sonko ne passera pas. Depuis quatre ans, ils ont utilisé les renseignements généraux, fouillé ma vie professionnelle, ils n’ont rien trouvé. Mon éducation et mes convictions ne me permettent pas de mentir ou de voler».

Si vous cherchez des corrompus, des vendus, des escrocs, allez chez Macky Sall et son groupe

«Mamour Diallo dit qu’il va porter plainte. Tout le Sénégal attendait ce moment. Mais attention, nous n’accepterons pas de supercherie. Demain il (Mamour Diallo, Ndlr) porte plainte pour diffusion de fausses nouvelles et diffamation. Le procureur, au lieu d’examiner le dossier, va prendre le rapport de la commission parlementaire qui ne peut pas être une instruction au procureur de la République pour dire que le rapport a dit que Mamour est blanc comme neige, Sonko a raconté des histoires. Je vais prendre Sonko. Ça, nous ne l’accepterons pas. S’ils veulent brûler ce pays, ils n’ont qu’à essayer. Parce que Macky Sall pense que ce pays lui appartient et qu’il peut faire ce qu’il veut et quand il veut. Je les mets en garde. Quand je parle, on dit qu’il menace, il appelle à l’insurrection. Nous ne serons pas des agneaux que Macky Sall va sacrifier. Le jour où ils me prendront sur quelque chose, je serai le premier à me livrer à la justice. Mais on ne m’enfermera pas sur la base de roublardise. Qu’ils se le tiennent pour dit.  Si vous cherchez des corrompus, des vendus, des escrocs, allez chez Macky Sall et son groupe. Ce qui peut le prouver, si aujourd’hui il perdait le pouvoir, je crois qu’on n’aurait pas suffisamment de tribunaux pour les juger parce qu’ils ont tellement fait…»
Baye Modou SARR